MCD's statement concerning the killing of Black people in America

Blog

September 18, 2020

Bénin Assainissement : un modèle de marketing de l’assainissement par les communautés et pour les communautés




Le jeudi 09 juillet 2020 est la date choisie par Medical Care Development International et son partenaire APIC ONG pour partager une expérience sur le modèle communautaire de markéting de l’assainissement à la faveur d’un webinaire organisé à cet effet.

Il a réuni les acteurs du secteurs hygiène et assainissement aussi bien au plan national et international notamment les Programmes pays soutenus par le Fonds Mondial pour l’Assainissement du Togo, Madagascar.

En effet, perçu « universellement » comme une approche de marketing social et commercial visant à susciter intensément l'offre et la demande pour les installations d'assainissement améliorées, le markéting de l’assainissement se base généralement sur une recherche formative et une campagne de communication aux fins d’identifier quels produits la population cible souhaite obtenir et quel prix elle est prête à payer pour les acquérir. A cet effet, il est promu par des acteurs externes ou entreprises privées qui sont à la recherche de rentabiliser leurs investissements.

Mais dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Amélioration de l’Accès à l’Assainissement et des Pratiques d’Hygiène en milieu rural (PAPHyR), le programme soutenu par le WSSCC et financé par le Fonds Mondial de l’Assainissement, l’ONG APIC en tant qu’Agence de Mise en Œuvre déléguée intervenant dans la Commune de Copargo a développé un modèle communautaire simple et viable de Markéting de l’Assainissement.

En effet, l’ONG APIC a déjà conduit 297 localités dans 37 villages ruraux au statut FDAL de 2016 à 2019. Et c’est justement pour faire faire au défi de la durabilité des résultats qu’elle a mis en route depuis 2017 un modèle communautaire de marketing de l’assainissement. Ce modèle communautaire est porté par des alliés stratégiques constituées en association dont la mise en place est facilitée par APIC ONG.




Mise en place de l’Association des Promoteurs de l’Hygiène et de l’Assainissement (APHA)

En effet, l’APHA est le pilier du modèle communautaire d’assainissement dont la mise en place a été suscitée par APIC ONG. Elle est constituée d’alliés communautaires de différentes catégories socio-professionnelles (Agriculteur, éleveur Maçon, puisatier Couturiers, commerçants, Relais Communautaire) œuvrant déjà pour la mise en œuvre de l’Assainissement Total Piloté par la Communauté (ATPC) dans la Commune de Copargo. Elle couvre quatre (04) Arrondissements sur 04 ,38 Villages sur 46 et est composée de 278 Comités Locaux d’Hygiène et d’Assainissement. Sa mise en place a duré quatre années et a connu cinq grandes phases itératives à savoir:


  • Déclenchement des alliés stratégiques institutionnels et communautaires
  • Facilitation pour la mise en place d’un Comité Préparatoire
  • Préparation de l’Assemblée Générale Constitutive
  • Mise en place du Comité Exécutif
  • Création juridique de l’APHA

Le processus de mise en place a été conduite par onze (11) facilitateurs moyennant un coût total de 3,788,210 FCFA ($6,888 USD).




Du Modèle Communautaire de Markéting de l’Assainissement (MCMA)

D’entrée il importe de préciser que le modèle communautaire de marketing de l’assainissement tel développé par l’ONG APIC est une approche qui se veut distincte du marché de l’assainissement classique. Il a donc pour objectif de bâtir un marketing de l’assainissement par la communauté et pour la communauté en lui permettant de donner efficacement et durablement satisfaction à ses propres demandes en hygiène et assainissement. Pour ce faire, sa mise en place nécessite inévitablement la facilitation de l’organisation hiérarchique des acteurs, l’accompagnement de la communauté et des Comités Locaux d’Hygiène et d’Assainissement devant aboutir à la mise en place de l’APHA et enfin l’accompagnement de l’APHA.

Cela étant, une fois l’APHA mise en place, cette dernière appuyée par les membres du CLHA analyse avec les communautés les besoins en assainissement. Lesquels besoins pourraient prévenir des difficultés et problèmes liés à l’accès des ouvrages et conditions d’assainissement. Une fois ces besoins identifiés, elle procède ensuite de commun en accord avec la communauté à l’identification et validation des options technologiques adaptées. Notons que ces options technologiques sont réalisées avec les matériaux recyclés ou encore disponibles localement.

Pour ce qui concerne le prix, il est retenu à l’issue des profondes négociations entre l’instance communautaire de l’APHA et le ménage demandeur. Le prix est souvent relativement bas car tient compte de la capacité financière et matérielle du ménage demandeur. Il est généralement accepté par la communauté avec une main d’œuvre sociale qui est déclenchée. Une fois le service rendu, l’APHA est payée soit en espèce soit en nature selon la réalité de la localité.

De même, le MCMA fonctionne sur un régime d’auto-financement (cotisation régulière des membres de l’APHA) qui garantit sa viabilité. Les produits sont mis à la disposition des communautés par l’instance communautaire de l’APHA. Cette dernière assure en même temps le service après-vente.

Enfin pour mieux communiquer ou promouvoir ces produits et services, l’APHA utilise la facilitation ATPC c’est-à-dire, elle procède à des déclenchements continus des ménages et communautés au terme desquels un plan d’action collectif est élaboré pour aboutir à une solution.



De la prise en compte de l’Egalité et la Non- Discrimination

L’un des points forts du MCMA est son caractère inclusif en ce sens que dans son plan de marketing une part belle est faite à la prise en compte des besoins des Personnes Potentiellement Défavorisées (PPD). Cette inclusion se traduit par:

  • Identification des différents types de PPD à l’auto analyse
  • Prise en compte des besoins spécifiques de ces PPD
  • Planification, exécution et expérimentation des modèles adaptés aux types de PPD identifiés
  • Capitalisation des expériences faites





Durabilité du modèle communautaire de marketing de l’assainissement

La durabilité du MCMA du PAPHyR est basée sur cinq piliers principaux à savoir :

  • Mécanisme de fonctionnement hiérarchique et d’auto- financement efficace de APHA ;
  • Organisation d’activités sur initiatives propres sans accompagnement externe
  • Modèle inclusif (Contribution de tous les acteurs communautaires HA sans exception ;
  • Prise en compte des besoins spécifiques des PPD ;
  • Mise en relation de l’APHA avec la commune (ancrage institutionnel).





Résultats obtenus (en 15 mois)

Les principaux résultats obtenus en dehors des sorties de suivi effectuées par les comités à différents niveaux se présentent comme suit:

  • 01 magasin de vente de produits d’hygiène et d’assainissement fonctionnel ;
  • 869 dalles San Plat sans moule en fer réalisées ;
  • 375 dalles avec armature en fer réalisées ;
  • Plus de 1000 dalles en bois réalisées ;
  • 2045 latrines construites.


Tout ceci avec un chiffre d’affaires sur 15 mois (mars 2019-juin 2020) qui s’élève à 658 000 FCFA (1 196$) dont 1/3 en espèce et 2/3 en nature.

  • Pour le Chargé du PAPHyR au sein l’ONG APIC Monsieur Charif IBRAHIM, « la particularité du MCMA est qu’il fonctionne comme un cluster qui est conçu et dirigé par la communauté à travers l’Association des Promoteurs de l’Hygiène et l’Assainissement (APHA). Dans cet ensemble communautaire, non seulement les produits et services d’HAB sont toujours proviennent besoins et moyens financiers ou matériels des ménages demandeurs mais aussi les technologies promues sont pour la plupart construites avec des matériaux de récupération. Pour ce qui concerne la promotion des produits, elle est assurée par les instances communautaires de l’APHA au cours des séances de déclenchement et diverses activités de suivi du PAPHyR ».


Par ailleurs comme perspective, l’APHA envisage d’acquérir un moyen de transport pour le rapprochement du matériel lourd à la demande ; diversifier l’offre des articles de la boutique d’assainissement plein air et enfin pénétrer le milieu urbain et péri-urbain. Il importe donc de noter que modèle communautaire de marketing de l’assainissement développé par APIC ONG est un cas d’école en sens qu’il rapproche non seulement le marché de l’assainissement du consommateur, mais il en fait le promoteur. On passe donc d’une approche universelle à une approche totalement communautaire. On pourrait sans risque de se tromper dire que c’est possible de mettre en place un marketing de l’assainissement total piloté par la communauté.

La tenue du webinaire a donc permis à MCDI et APIC ONG de recueillir comme principal point d’amélioration, la mise en place d’une stratégie de mise à l’échelle de l’expérience. Comme le précise Monsieur Charif IBRAHIM, « les premières actions à mener au terme de ce webinaire de partage d’expérience est de tenir une réunion de compte rendu à toutes les instances de l’APHA aux fins d’échanger sur les recommandations notées, actualiser le plan de markéting de l’assainissement, développer des stratégies de mise à l’échelle de l’expérience et de créer des boutiques au niveau de tous les villages et localités ».


Fawoziatouh Allade, Benin



APHA en pleine activité d’assainissement de la Mairie de Copargo, crédit Photo Bonaventure DEGUE, ©PAPHyR aôut 2020



APHA en pleine facilitation de l’utilisation de la latrine construite à une PPD par ses soins., crédit photo APIC ONG, ©PAPHyR, novembre 2019




Back to the blog