MCD's statement concerning the killing of Black people in America

Blog

September 9, 2020

Bénin-Assainissement : transfert de compétences aux acteurs communautaires pour une pérennisation des acquis du PAPHyR:cas des Consultants Communautaires




La faible responsabilisation des communautés est l’un des principaux facteurs de retour à la Défécation à l’Air Libre (DAL) et cette réalité n’échappe pas au PAPHyR.

C’est fort de cela que les Agences de Mise en œuvre déléguée (AMOd) du PAPHyR expérimentent depuis trois (3) ans la mise en place et de responsabilisation des acteurs communautaires. Cette expérience a pour objectif de faire de ces acteurs communautaires des alliés à même d’assurer durablement la pérennisation des acquis du programme. Cette année, le programme met davantage l’accent sur le transfert de compétences à la base forte d’acteurs communautaires et notamment les Consultants Communautaires et les ingénieurs locaux.

Dans le contexte du PAPHyR, les Consultants Communautaires font référence aux Leaders Naturels qui exercent leur passion pour l’éradication de la défécation à l’air libre au-delà de leurs localités. A cet effet, ils sont impliqués dans les séances de déclenchement et le suivi des activités dans les communautés voisines. Ils sont membres de la Base forte communautaire qui elle-même est composée de Consultants Communautaires, d’Ingénieurs Locaux, de Leaders Naturels, de Leaders Religieux et traditionnels, des membres du comité local d’hygiène et d’assainissement.


Processus d’identification des Consultants Communautaires

L’identification des Consultants Communautaires est un processus dynamique. Les futurs Consultants Communautaires émergent lors des séances de déclenchement communautaire d’abord en tant que Leaders Naturels Potentiels.

  • « Ce quatrième tour de financement du PAPHyR exige un véritable transfert de compétence et d’assurer de ce fait la durabilité des acquis. Pour cela, nous nous appuyons sur la base forte communautaire au sein de laquelle nous avons les consultants communautaires. Ces consultants communautaires sont identifiés au sein des communautés et ils font partir des CLHA mis en place dans ces communautés. Ces derniers sont identifiés à partir de leur engagement et de leur accompagnement au cours des tours précédents à rendre FDAL leur localité respective.

    Pour ce qui me concerne, en dehors du fait qu’ils m’aient accompagné à rendre leur localité FDAL où j’ai pu par la même occasion apprécier leur total disponibilité, les autres critères de choix de mes CC qui m’ont orienté reposent essentiellement sur les points suivants :

    • Leur dévouement au sein des CLHA
    • Leur disponibilité à aider leur communauté à réaliser et à utiliser les ouvrages d’assainissement en mon absence
    • Leur capacité à accompagner et à rendre FDAL d’autre localités (pour ceux qui se sont adonnés une fois à cet exercice)
    • La faculté qu’il a de se faire écouter par sa communauté

    Aussi vrai qu’il ne soit pas facile de trouver toutes ces qualités un seul CC que je m’efforce à continuer de les coacher de façon à les rendre beaucoup plus autonome. Le grand piège à éviter selon moi serait de promettre une rémunération pécuniaire ou tout autre avantage lié à ce statut de Consultant Communautaire (CC). L’autre piège serait aussi de ne pas suffisamment les coacher sur une certaine période et de s’assurer qu’ils soient assez aptes pour la relève. »


Tout au long de la marche communautaire vers la FDAL et même au-delà, les facilitateurs déclenchent constamment l’émergence de nouveaux leaders naturels lors des descentes. L’engagement de tous ces leaders naturels est suivi et les plus déterminés confirment leur statut de Leaders Naturels à l’obtention du statut FDAL par la communauté.

Parmi, ces leaders naturels, certains expriment leur engagement dans des localités voisines. Ainsi, ils parviennent à conduire, en plus de leur localité, d’autres localités environnantes à l’état FDAL. Ce sont ces personnes qui sont appelées Consultants Communautaires.

  • « Je suis BONI Moussa, Consultant communautaire dans le village de Kpankpankou arrondissement de Oroukayo dans la commune de Kouandé et Maître alphabétiseur de profession. Je suis le Président du comité préparatoire de l'APHA Kouandé. J’ai été identifié en 2018 après le sondage initial dans la localité de gbeoukou sabi yimba grâce au Chef du Village qui a orienté les facilitateurs vers moi comme étant une personne influente et écoutée pouvant les aider à obtenir une forte mobilisation pour le déclenchement communautaire. Ainsi lors du déclenchement, j’ai été la première personne à prendre l'engagement de ne plus manger mon propre caca et celui des autres. Dès lors tous ceux qui étaient présents m’ont emboîté le pas. Aussitôt j’ai été choisi par mes pairs pour assurer la présidence du CLHA. Après la fermeture de la première fouille en présence du Facilitateur, j’ai pris le relais en fermant toutes les autres fouilles et en réalisant les superstructures, rôle que je joue avec fierté, je suis aussi ingénieur local et arrive bien à faire des déclenchements communautaires. J’ai à ce jours à son actif 25 localités rendues FDAL et 6 redressées FDAL avancées. » (Propos recueillis par Josselyn ADOHINZIN, Chargé de Programme PAPHyR/GRAIND ONG)


Cela étant, tout au long du processus, les Consultants Communautaires sont responsabilisés pour non seulement appuyer les AMOd sur le terrain mais aussi et surtout pour accompagner les populations de plusieurs communautés à mettre fin à la défécation à la l’air libre et à maintenir ce statut.

A fin 2019, c’était 845 Consultants Communautaires qui appuyaient les facilitateurs des AMOd dans les localités d’intervention.


Transfert de compétences aux Consultants Communautaires et responsabilisation

Les Consultants Communautaires font objet d’une série d’appui coaching et de renforcement de capacités. Ces renforcements de capacités sont faits tant sur le terrain avec les facilitateurs par l’approche learning by doing que lors de séances formelles d’échanges et d’apprentissages qui réunissent plusieurs d’entre eux.

Toutes les actions de coaching des Consultants Communautaires démarrent par un déclenchement de la FDAL dans l’esprit de ces acteurs. Ces déclenchements les amènent à décider de ne plus manger leur propre caca et d’amener les autres membres de leur communauté à en faire autant.

Les Consultants Communautaires sont régulièrement mis en défi à travers une fixation subtile d’objectifs et leur évaluation au cours des réunions d’apprentissage.

En 2020, 367 Consultants Communautaires ont fait l’objet de formation formelle par les AMOd. Cette formation théorique et pratique a permis de renforcer leurs capacités sur les stratégies de déclenchement des localités retournées à la DAL à la FDAL, la consolidation des acquis, la prise en compte des Personnes Potentiellement Défavorisées (PPD).

  • « On m’appelle GUEGNI Léon, Consultant Communautaire résident dans la localité de EGNIKE GOME3, Village de Gomé, Arrondissement de Gomé et Commune de Glazoué. J’ai commencé par travailler avec l’ONG ACTION Plus dans mon village Gomé sur l’hygiène et l’assainissement depuis Mars 2019. J’ai travaillé à conduire ma localité et d’autres de mon village au statut de Fin de Défécation à l’Air Libre (FDAL). Ce travail se poursuit jusqu’en fin Mai passé où nous avons été formés par ACTION Plus ONG sur le processus de la mise en œuvre de l’Assainissement Total Piloté par la Communauté (ATPC). Cette formation a eu lieu en salle et sur le terrain où nous avons mis en pratique le déclenchement communautaire. Signalons que le déclenchement communautaire est un exercice très passionnant. Il faut signaler que les huit CC formés dans les Arrondissements de Gomé, de Sokponta et de Zaffé se sont mis ensemble pour travailler avec nos différents Comités Locaux d’Hygiène et d’Assainissement (CLHA). Cette association se réunit obligatoirement deux fois par mois de manière rotatoire pour faire le point des activités exécutées, évoquer les difficultés et trouver ensemble les solutions La formation nous a permis nous CC de nous connaitre, de nous unir, de partager nos expériences et d’être plus forts pour mener efficacement les activités de l’ATPC. Nous sommes plus ou moins prêts aujourd’hui à remplacer nos encadreurs (facilitateurs) parce que nous élaborons les plans d’action, les mettons en œuvre et les évaluons seuls. Actuellement nous constatons beaucoup de changement dans nos manières de mener et de conduire les activités. Par exemple, un Consultant Communautaire peut mener convenablement toutes les activités de l’ATPC même le déclenchement communautaire. Ce qui n’était pas possible avant la formation. Donc beaucoup de progrès sont enregistrés par l’association. Après deux mois d’activités, nous avons enregistrés les résultats ci-après : 20 latrines entièrement construites, tenue 05 séances de salubrité et 04 réunions du compte rendu des activités menées.Comme perspective, nous souhaitons d’autres formations enfin que nous puissions être aptes à conduire efficacement les activités avant le départ de nos encadreurs fin Novembre 2020. » (Propos recueillis par Sylvestre ADECHIAN, Chargé de Programme PAPHyR/ACTION Plus ONG)



Une expérience de responsabilisation des consultants communautaire à Copargo

A Copargo, les Consultants Communautaires ont constitué le pilier autour duquel l’AMOd APIC a bâti la mise en place de l’Association des Promoteurs de l’Hygiène et de l’Assainissement (APHA) qui couvre la Commune de Copargo. L’APHA de Copargo est une association des acteurs de la communauté qui défendent la cause de l’hygiène et de l’assainissement dans les localités d’intervention de la Commune. Elle est composée en plus des Consultants Communautaires, des Leaders Naturels, des Ingénieurs Locaux, etc. Elle anime un marketing communautaire de l’assainissement pour la fourniture de biens et services durables et à moindre coûts à la communauté. Cette expérience réussi est en cours de mise à l’échelle dans les autres Communes.

Les prochaines étapes consistent à la mise à l’échelle de cette expérience de l’APHA et la mise en relation des APHA avec les Communes pour un véritable ancrage institutionnel.

A Copargo, les Consultants Communautaires ont constitué le pilier autour duquel l’AMOd APIC a bâti la mise en place de l’Association des Promoteurs de l’Hygiène et de l’Assainissement (APHA) qui couvre la Commune de Copargo. L’APHA de Copargo est une association des acteurs de la communauté qui défendent la cause de l’hygiène et de l’assainissement dans les localités d’intervention de la Commune. Elle est composée en plus des Consultants Communautaires, des Leaders Naturels, des Ingénieurs Locaux, etc. Elle anime un marketing communautaire de l’assainissement pour la fourniture de biens et services durables et à moindre coûts à la communauté. Cette expérience réussi est en cours de mise à l’échelle dans les autres Communes.

Les prochaines étapes consistent à la mise à l’échelle de cette expérience de l’APHA et la mise en relation des APHA avec les Communes pour un véritable ancrage institutionnel.


  • « En tant que Vice-Président de l’Association des Promoteurs de l’Hygiène et de l’Assainissement (APHA), notre ambition est de consolider les acquis du PAPHyR à la fin du programme dans les localités touchées et d’étendre nos actions dans les localités qui n’ont pas été touchées par PAPHyR au point d’atteindre le rêve de Commune FDAL pour Copargo. Et pour y parvenir, nous devons renforcer les suivis de chaque comité (Comité Exécutif ; cellule d’arrondissement ; Comités villages d’hygiène et d’assainissement puis les comités locaux d’hygiène et d’assainissement) ;
    En plus nous avions amorcé le marketing communautaire d’assainissement ; je croix qu’il doit être renforcé. Nos différents produits (balais, DLM en bidon, pot BARKA, dalle SanPlat…) doivent être diversifiés et vulgarisés. Pour finir, nous comptons renforcer notre relation avec la Mairie de Copargo. C’est vrai que plusieurs démarches avaient déjà été faites dans ce sens. Nous souhaiterions renforcer nos relations avec la Mairie de Copargo pour que celle-ci nous tienne informé ou nous invite aux différentes activités ou cadre de concertations liées à l’hygiène et à l’Assainissement. Pour ce qui nous concerne, nous allons régulièrement tenir la Mairie informé de nos difficultés et nos activités sur le terrain. Nous sommes d’ailleurs chanceux parce qu’aux élections communales passées, notre secrétaire général est élu conseiller communal. Il siège donc au conseil Communal de Copargo et pourrait aisément défendre notre cause à la mairie de Copargo » - DAOUDOU Alidou, Vice-Président APHA. (Propos recueillis par Charif IBRAHIM, Chargé de Programme PAPHyR/ANAP ONG)



Résultats obtenus en 2020 (au 15/07/2020)

  • 367 CC formés en 2020
  • 367 CC qui appuient facilitateurs dans 3.149 localités pour des activités de production de nouvelles localités FDAL, de redressement de localités retournées à la DAL et de consolidation de localités ayant maintenu leur statut FDAL
  • 522.073 personnes de 2.830 localités sensibilisées sur la COVID-19 par les Consultants Communautaires notamment sur les symptômes, les gestes barrières et attitudes à adopter en cas de contamination


Matthew S. Lynch is the Assistant Communications Officer at Medical Care Development International (MCDI) Maryland, USA, office.



Déclenchement du groupement d’artisans de Onkou2 sur la montée de l’échelle de l’assainissement, Crédit Image : Fawoziatouh ALLADE, ©PAPHyR février 2020


Vice- président de l’APHA devant sa latrine hygiénique, crédit photo APIC ONG, ©PAPHyR, août 2020


M. GUEI Léon, ConsultantCommunautaire à Gomè, Crédit Image : Sylvestre ADECHIAN, ©PAPHyR juillet 2020


M.BONI Moussa, Consultants Communautaire deavant sa latrine, Crédit Image : Fawoziatouh ALLADE, ©PAPHyR novembre 2019


Témoignage d’une Facilitatrice Hassia TRAORE de l’ONG ANAP, Crédit Image :Claude TOSSOU, ©PAPHyR juillet 2020




Back to the blog